Gestion de stock

Les articles

Pour simplifier, les articles correspondent chacun à une ligne du ticket imprimé par la caisse lorsque une vente est réalisée.

Les articles peuvent être des PLU normaux ou des PLU avec code barre (appelés EAN).

Les produits

Dans CASTOR, le stock consiste en une liste de produits et la quantité de ceux-ci disponible en stock.

Parfois, un article se confond avec un produit : un paquet de biscuit est aussi bien l’article vendu que le produit comptabilisé en stock. Parfois, l’article et le produit sont différents : un spaghetti bolognaise vendu correspond aux produits « spaghetti » et « viande » qui se trouvent dans le stock.

Modifications du stock

La quantité disponible en stock peut être modifiée de quatre façons différentes :

Ventes d’articles

Les ventes d’articles correspondent à une diminution des quantités de produits en stock.

Dans CASTOR, les quantités de produits en stock sont automatiquement diminuées chaque fois qu’on importe les ventes d’articles depuis la caisse. Chaque produit peut être lié à un article via un « ratio ». Ce ratio détermine la quantité de produit qui doit être retirée du stock lorsque l’article correspondant est vendu. En fait, chaque produit peut être lié à plusieurs articles, de la même façon qu’un article peut lui-même être lié à plusieurs produits.

Achats

Les achats correspondent à une augmentation des quantités de produits en stock.

Un achat est défini par sa date, le nom du fournisseur, et une liste de produits, avec chaque fois le prix unitaire et la quantité achetée. Les fournisseurs sont définis par leur nom, ainsi que par divers attributs nécessaires pour imprimer les rapports et les commandes (adresse, n° TVA, etc). Un produit peut avoir plusieurs fournisseurs, mais un de ceux-ci doit être marqué comme étant le « fournisseur principal ». C’est celui-ci qui sera utilisé pour calculer les commandes.

Inventaires

Les inventaires définissent la quantité exacte disponible en stock à un moment donné et introduisent des « corrections d’inventaires ».

Un inventaire est une opération qui consiste à dire que à telle date et heure, le stock contenait X items, alors que CASTOR a calculé qu’il aurait dû en contenir Y. La différence entre X et Y est appelée la « correction d’inventaire ». Une correction d’inventaire différente de 0 signifie qu’il ya a soit une erreur dans les ventes, les achats, ou dans le dernier inventaire, soit encore une erreur dans les ratios.

Transferts entre magasins

Les transferts entre magasins correspondent à une diminution du stock d’un magasin, et à l’augmentation du stock de l’autre magasin.

Les transferts ne concernent que les installations de plusieurs CASTOR correspondant chacun à un magasin différent et utilisant les mêmes PLU, EAN, départements et groupes. Un transfert est représenté dans CASTOR comme un achat. Les quantités achetées sont négatives pour le magasin d’où sortent les produits, et positives pour le magasin vers lequel sont transférés les produits. Une fois que CASTOR connaît la situation du stock, il peut aider à préparer les commandes aux différents fournisseurs.

Module de commandes

Le module de commandes est basé sur les principes suivants :

- Un seuil minimum est défini en-dessous duquel le programme commandera les produits

- La quantité à commander en basée soit sur une quantité fixée, soit sur la quantité nécessaire pour atteindre une quantité donnée, soit encore sur la quantité nécessaire pour satisfaire X jours de consommation (dans ce cas, des statistiques de vente suffisamment longues doivent être disponibles)

Analyse du stock

CASTOR permet d’analyser l’historique du stock d’un ou de tous les produits, en produisant notamment les rapports suivants :

- Historique des ventes, achat, corrections d’inventaires d’un produit donné

- Total des ventes, achats, corrections d’inventaires entre deux inventaires, et détection des erreurs de bilan